retour retour accueil suivant

Je suis né à Vergt, comme ma mère, Reine VEDRY, et mon grand-père Alfred, dit Victor, VEDRY , maréchal-ferrant. 

J'ai donc connu  le peintre hollandais VAN DEN BELD dit "COLLIS", arrivé en 1920 à Vergt où il mourut en 1969.

J’ai souvent rêvé devant la modeste vitrine où COLLIS exposait ses œuvres les plus récentes. Il est parmi les gens, artistes ou pas, qui ont forgé ma sensibilité aux arts picturaux. Je ne suis pas le seul à lui devoir cette sensibilisation : lorsque j’ai rencontré Manou mon épouse – nous étions alors encore ados – j’ai su qu’elle aussi s’arrêtait souvent, toute intimidée par la magie du talent du peintre, devant cette vitrine qui changeait avec les saisons.

Au début de ces années soixante, ma famille habitait à Vergt la maison mitoyenne à l’ancienne salle de cinéma du Tourbillon. COLLIS passait souvent rue de la Paix qu’il parcourait majestueusement, à bicyclette, pour aller de son domicile à son jardin.

Presque 50 ans plus tard, grâce au souvenir revivifié par un texte de Jean GRELLETY, j’ai cru pouvoir réaliser, de mémoire – et de cœur ! – ce petit croquis intitulé « Collis, rue de la Paix ».

MNP


Collis